En cas de grosse chaleur, l’œdème permet quand même de faire baisser la température du corps. Mais une fois infiltrés dans les tissus, les fluides s’évacuent difficilement, d’où cette sensation désagréable de lourdeur. On parle de rétention d’eau pour définir cette eau piégée dans les tissus. Il s’agit d’un trouble bénin, pas douloureux mais désagréable, qui touche davantage les femmes que les hommes.

Boire au moins deux litres par jour, pour hydrater son corps et permettre le bon fonctionnement de son système de drainage.

Une douche fraîche resserre les vaisseaux, on n’hésite pas à finir sa douche avec un jet d’eau fraiche.

On se masse….
Effectuez le mouvement de pression toujours en direction du cœur pour réactiver le retour veineux (depuis le pied en remontant le long de la jambe). Vous pouvez utiliser un gel réfrigérant, comme le Centella jambes des Laboratoires ROIG, pour accentuer le soulagement. Pensez également à l’hydro-massage : orientez un jet d’eau tiède sur le pied en remontant jusqu’en haut de la jambe, et baissez la température au fur et à mesure.
Se faire masser….
C’est par le massage qu’on va pouvoir réactiver la micro-circulation et par le drainage pour évacuer les oedèmes.

30 minutes de marche quotidienne sont préconisées. Nager active aussi le retour veineux, notamment grâce à la position horizontale et à la pression exercée par l’eau.

On étire et on surélève ses jambes gonflées
La position surélever des jambes va soulager et réduire l’effet de gonflement.